counter create hit Réminiscences - Download Free eBook
Hot Best Seller

Réminiscences

Availability: Ready to download

« Le temps n’est rien… Il est des histoires qui traversent les siècles… » Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réali « Le temps n’est rien… Il est des histoires qui traversent les siècles… » Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité. Peu à peu, elle perd pied… Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!


Compare

« Le temps n’est rien… Il est des histoires qui traversent les siècles… » Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réali « Le temps n’est rien… Il est des histoires qui traversent les siècles… » Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité. Peu à peu, elle perd pied… Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!

55 review for Réminiscences

  1. 5 out of 5

    Lisa

    Lorsque vous avez un livre qui dort au fond de votre PAL, depuis une durée qu’il serait gênant de dévoiler ici, et que vous décidez de le sortir après avoir délicatement retiré la poussière qui le recouvre (ce n’est qu’une métaphore, n’allez pas imaginer que je laisse mes livres adorés prendre la poussière ou dans de mauvaises conditions !), c’est toujours avec beaucoup d’appréhension et d’excitation que vous vous plongez dedans. Après avoir découvert la plume de Georgia Caldera avec son excellen Lorsque vous avez un livre qui dort au fond de votre PAL, depuis une durée qu’il serait gênant de dévoiler ici, et que vous décidez de le sortir après avoir délicatement retiré la poussière qui le recouvre (ce n’est qu’une métaphore, n’allez pas imaginer que je laisse mes livres adorés prendre la poussière ou dans de mauvaises conditions !), c’est toujours avec beaucoup d’appréhension et d’excitation que vous vous plongez dedans. Après avoir découvert la plume de Georgia Caldera avec son excellent Hors de portée, c’était presque une évidence pour moi de me plonger à nouveau dans son écriture. Et la lecture de Réminiscence, le premier tome de Les Larmes rouges a confirmé mon nouvel attrait pour cette auteure. Dans la pure tradition des romans gothiques, Georgia Caldera nous offre une histoire où se mêlent le délicat et le macabre, la beauté et la monstruosité avec des décors et des personnages qui nous font frissonner d’horreur et de plaisir. Nous faisons la connaissance de Cornélia dès les premières lignes du roman dans une situation des plus tragiques. Du haut d’un pont, sa vie ne tient plus qu’à un fil et a priori rien ne peut venir la dissuader de mener à bien son funeste projet. Mais un mystérieux inconnu sera là pour tout contrecarrer et lui faire découvrir l’impensable, le terrible secret qui plane sur elle. L’histoire de Cornélia et d’Henri est de celles qu’on lit, pas de celles qu’on raconte. L’intrigue est si dense et si rythmée qu’il est impossible d’en parler sans en dire trop, sans gâcher le plaisir de découvrir au fur et à mesure tout le mystère qui la rend passionnante. C’est une chose que j’ai remarqué chez cette auteure, la lecture se fait sans temps morts si bien que lorsque vous avez atteint la moitié du livre, il s’y est passé déjà tant de choses que vous trépignez d’impatience de connaître la suite. Les pages se tournent frénétiquement et presque avec un petit pincement en approchant aussi rapidement de la fin qui nous fait autant envie qu’elle nous effraie. Ce premier tome est sans conteste celui de l’héroïne. Cornélia en est le personnage central et à travers elle, à travers ses rêves ou plutôt ses réminiscences, nous allons découvrir son histoire. Fragile émotionnellement, elle va devoir faire face à des situations qui m’ont glacé le sang ! Entre dégoût et fascination, on suit les événements comme un spectateur impuissant et horrifié et en même temps l’écriture est si fine, si raffinée en comparaison avec les faits, que l’on est hypnotisé par les mots et les sensations. Elle découvrira bien des choses sur son passé qu’elle aurait préféré ne jamais connaître. Mais son destin est en marche et la peur n’y a pas sa place. Mais Les Larmes rouges ne seraient pas ce qu’elles sont sans le charismatique Henri De Maltombes. Ce ténébreux et au combien énigmatique propriétaire du manoir de Rougemont nous captive instantanément. Il aura un rôle de protecteur et d’informateur pour Cornélia qui verra en lui son seul salut, sa seule possibilité de rester en vie. Encore une fois, l’ambiance gothique du roman nous propose un héros aussi sombre qu’attirant, qui, par sa simple présence, rend un endroit lugubre et poétique à la fois. On ne peut rester insensible à ce personnage qui nous subjugue par sa beauté froide et sa mélancolie. Maudit par sa condition et blessé par un amour d’antan non partagé, Henri découvrira que le temps peut parfois changer les choses mais également en rendre certaines immuables. Le lien qui va se créer entre Henri et Cornélia donne lieu à des scènes d’une forte émotion et qui vous coupent le souffle tant les mots utilisés évoquent à la perfection ce que le lecteur souhaite ressentir à ce moment-là. Je finirai en ajoutant que la plume de l’auteure prend toute sa splendeur dans ses descriptions somptueuses. Tout y est : le château sorti des ténèbres, la chapelle lugubre et les scènes de banquets aussi terrifiantes que fascinantes. Aussi effroyables que puissent être certains passages, on y trouve toujours une touche de poésie, de sensualité et de beauté. Impossible de ne pas frissonner ou de se ronger les ongles d’angoisse, effet garanti !! Je vous conseille ce magnifique roman, excitant, terrifiant et gothique à souhait ! Quant à moi je compte bien lire la suite très très prochainement...

  2. 4 out of 5

    Lulai

    Univers vraiment très envoutant, héroïne parfois chiante mais j'ai franchement passé un excellent moment avec ce premier tome. Univers vraiment très envoutant, héroïne parfois chiante mais j'ai franchement passé un excellent moment avec ce premier tome.

  3. 4 out of 5

    Hellixir

    Ce livre m'a été offert par ma "soeurette", car disait-elle, il mérite qu'on s'y attarde. Il m'a fallu plus d'un an pour enfin ouvrir la première page. Quelle perte de temps ! Ce livre, bien que j'ai eu du mal à m'y plonger, est formidable, et ce n'est pas peu dire. Cornélia, jeune femme au bord du gouffre, va être sauvée par Henri, énigmatique à souhait. Elle va explorer son monde noir, froid mais intriguant. Ce qu'elle va découvrir est au-delà de tout ce qu'elle pensait connaître. Tout se déro Ce livre m'a été offert par ma "soeurette", car disait-elle, il mérite qu'on s'y attarde. Il m'a fallu plus d'un an pour enfin ouvrir la première page. Quelle perte de temps ! Ce livre, bien que j'ai eu du mal à m'y plonger, est formidable, et ce n'est pas peu dire. Cornélia, jeune femme au bord du gouffre, va être sauvée par Henri, énigmatique à souhait. Elle va explorer son monde noir, froid mais intriguant. Ce qu'elle va découvrir est au-delà de tout ce qu'elle pensait connaître. Tout se déroule lentement, en finesse, dans une ambiance sombre mais quelque peu romantique. La relation des personnages oscille entre douceur et violence. Le clou du spectacle : une fin magistrale très sanglante mais impressionnante. Je recommande très vivement cet ouvrage qui m'a véritablement charmé. Merci Georgia Caldera :)

  4. 4 out of 5

    Ethernya

    Chronique Complète. Une intrigue prenante dans un univers simple mais qui réserve de bonnes surprises. Des personnages agréable, malgré une héroïne qui abuse un peu de son protecteur. Une romance toute en légèreté. Un style d'écriture dense mais ô combien riche. Chronique Complète. Une intrigue prenante dans un univers simple mais qui réserve de bonnes surprises. Des personnages agréable, malgré une héroïne qui abuse un peu de son protecteur. Une romance toute en légèreté. Un style d'écriture dense mais ô combien riche.

  5. 4 out of 5

    Mikaela

    First reading : 5 stars

  6. 4 out of 5

    Gaellooo

    Je poursuis la découverte de la plume de Georgia Caldera et je me suis donc lancée. C’était très différent des autres livres que j’ai pu lire de l’auteure. Je précise que j’ai opté pour la version livre audio sur Audible. Cornélia, jeune fille de 19 ans, très fragile et décide d’en finir avec la vie. Mais elle est sauvée par un mystérieux inconnu. Elle se réveille avec des blessures plus importantes que celles qu’elle s’est infligée. Incompréhension de sa part et également de la mienne! Comment Je poursuis la découverte de la plume de Georgia Caldera et je me suis donc lancée. C’était très différent des autres livres que j’ai pu lire de l’auteure. Je précise que j’ai opté pour la version livre audio sur Audible. Cornélia, jeune fille de 19 ans, très fragile et décide d’en finir avec la vie. Mais elle est sauvée par un mystérieux inconnu. Elle se réveille avec des blessures plus importantes que celles qu’elle s’est infligée. Incompréhension de sa part et également de la mienne! Comment ses blessures ont-elles pu apparaître? qui lui a fait ça? Cornélia alterne en illusion et réalité. J’ai eu du mal au départ à m'imprégner de l’univers et à rentrer pleinement dans le récit. Ses hallucinations sont horribles, elles terrifient la jeune femme. J’ai mis du temps à faire la différence entre ses songes et son présent. Passé le premier tiers, familiarisée avec l’ambiance j'étais à fond. Les descriptions sont efficaces et nous permettent de nous immerger pleinement dans cet univers à la fois moderne et d’un autre temps. La construction progressive de la relation Henri-Cornélia est restituée tout en finesse. L’intensité des sentiments m’a fait frissonné, j’étais avide d’en savoir plus. Il m’est difficile d’en dire plus sans révéler les secrets découverts au gré de la lecture. Je peux néanmoins affirmer que ce livre est assez différent dans l’approche vampirique que ce que j’ai l’habitude de lire. Entre magnificence et horreur, le roman nous fait passer d’une ambiance à l’autre. Cornélia qui nous apparaît comme un personnage fragile saura nous impressionner dans la dernière partie de ce premier tome. J’en ai été soufflée tellement c’était inattendu mais chut…. RDv pour la lecture du second tome :)

  7. 4 out of 5

    Brigitte Alouqua

    Un premier tome de plus de 700 pages, y a plutôt intérêt à accrocher dès le début au récit ! Mais je me suis lancée sans problèmes et en faisant confiance à Georgia Caldera 🙂 De plus, j’avais envie de découvrir cette parution depuis sa sortie initiale, il était donc temps que je me décide ! J’ai complètement adhéré à cet univers sombre dans lequel je me suis retrouvée dès le départ, il y a une certaine angoisse qui nous emporte et ne nous lâche pas avant la fin. Georgia nous embarque dans un voya Un premier tome de plus de 700 pages, y a plutôt intérêt à accrocher dès le début au récit ! Mais je me suis lancée sans problèmes et en faisant confiance à Georgia Caldera 🙂 De plus, j’avais envie de découvrir cette parution depuis sa sortie initiale, il était donc temps que je me décide ! J’ai complètement adhéré à cet univers sombre dans lequel je me suis retrouvée dès le départ, il y a une certaine angoisse qui nous emporte et ne nous lâche pas avant la fin. Georgia nous embarque dans un voyage à travers les siècles, entre le présent et le passé. Nous découvrons petit à petit cette menace qui plane au-dessus de Cornélia, jeune femme de 19 ans, une menace qui ferait devenir fou n’importe qui. Honnêtement à sa place, je ne suis pas certaine que j’aurais tenu le coup avec autant d’aplomb, bien que je pensais souvent la voir complètement perdre pied, elle a su rester à la surface, tout en ayant malgré tout l’impression de se noyer à plusieurs reprises. Le résumé ne dit au final pas grand chose sur ce que nous allons découvrir, je vais donc moi aussi garder le mystère. Je vais simplement vous parler des personnages. Commençons par Cornélia. Comme je viens de le dire, elle a 19 ans, et notre première rencontre avec elle n’est pas des plus joyeuse. Nous la rencontrons sur un pont, en pleine réflexion sur sa vie, sur ce qui pourrait la retenir de ne pas sauter à l’eau. Et puis, il y a cette voix qui la pousse clairement à le faire, mais à qui appartient cette fameuse voix, qui pourrait avoir un intérêt à ce qu’elle passe à l’acte ? Ces images qu’elle voie également, images qui feraient passer n’importe qui à l’acte. Ensuite, il y a Henri, aaaah Henri, je suis tombée sous son charme sans qu’il doive faire grand chose, il est tellement mystérieux et différent que l’on ne peut qu’avoir envie d’en apprendre plus sur lui. Tout en cet homme sent le danger, après tout, ce n’est certainement pas pour rien que les gens du village en ont peur et racontent tellement de choses sur lui ! Déjà rien que sa manière de s’habiller, de parler, de se tenir, tout paraît être d’un autre temps, comme s’il venait tout droit d’un autre siècle. Tout ce mystère donne envie de creuser, de passer outre ce danger que l’on ressent en l’approchant. Le père de Cornélia, eh bien j’ai eu envie de le secouer à plusieurs reprises. Lui qui a toujours été très détaché par rapport à sa fille, lui qui semblait ne pas s’y intérésser, du jour au lendemain il devient assez présent dans la vie de sa fille suite à cette tentative de suicide au moment de notre première rencontre avec elle. Mais il passe de rien à trop en peu de temps, il en deviendrait carrément étouffant ! A final, je me suis franchement régalée avec ce premier tome et j’ai hâte de retrouver Cornélia et Henri, voir ce que l’auteure leur a réservé pour la suite. A mon avis, le tome suivant doit être pas mal mouvementé, après tout, elle n’a pas mi les pieds dans un monde peuplé de licornes ! C’est vrai que je ne dis pas grand chose finalement, mais ce que le résumé ne dévoile pas, ce n’est clairement pas à moi de le faire ! Un univers angoissant entre passé et présent dans lequel je replongerai avec délice !

  8. 4 out of 5

    Emma Valieu

    [Première lecture : November 02, 2011 to January 02, 2012] "Il est des histoires qui traversent les siècles" tout comme il est des livres qu'on tarde à terminer afin de les savourer le plus longtemps possible. Ce fut le cas pour ce roman signé, mots comme couvertures, par Georgia Caldera. L'histoire d'une jeune femme, humaine, qui fait la rencontre d'un étrange et bel homme, pas tout à fait humain, peut sentir le déjà-vu ; pourtant l'histoire prend vite et bien. On découvre en même temps que Corn [Première lecture : November 02, 2011 to January 02, 2012] "Il est des histoires qui traversent les siècles" tout comme il est des livres qu'on tarde à terminer afin de les savourer le plus longtemps possible. Ce fut le cas pour ce roman signé, mots comme couvertures, par Georgia Caldera. L'histoire d'une jeune femme, humaine, qui fait la rencontre d'un étrange et bel homme, pas tout à fait humain, peut sentir le déjà-vu ; pourtant l'histoire prend vite et bien. On découvre en même temps que Cornélia, l'héroïne, que quelque chose ne va pas dans sa vie, que quelque chose manque et éprouve le besoin de s'exprimer. Henri de Maltombes, le héro est quant à lui un subtile clin d'oeil au célèbre Lestat de Lioncourt : à la fois froid et tendre, il est évidemment d'une beauté et d'un charisme surnaturels. Ce livre est, comme on dit de façon informelle, un pavé mais miss Caldera ne tombe pas dans le surplus souvent récurrent dans les romans fantastiques ; les phrases sont fluides sans être ni trop simples ni trop chargées, le texte est accessible à tous sans être enfantin et séduit donc facilement. L'histoire n'est pas principalement basée sur le sexe et le sang, les thèmes fondateurs du genre, mais n'est pas niaise pour autant. L'attirance pour l'autre est doucement mise en place et le sang est fort heureusement présent, parfois de façon malsaine mais sans être gore. Un équilibre parfait et suffisant (pour l'instant) pour ce premier tome, signe du début d'une saga palpitante, et qui est accompagné d'un autre livre consacré aux illustrations des personnages et lieux rencontrés, une fois de plus nées du coup de crayon de Georgia, rendant presque réels l'histoire et ses héros. Bref un véritable coup de coeur, preuve que les jeunes auteurs français ne sont pas en reste en ce qui concerne les histoires de vampires. Nous avons trouvé notre Anne Rice nationale.

  9. 5 out of 5

    Anaëlle

    Ce premier tome est très prenant. L'histoire est très belle et différente des autres livres de vampires que l'on peut lire. Georgia nous plonge dans son monde où les vampires sont des êtres terribles, assoiffés de sang. Le personnage de Cornélia est très touchant. Cette jeune humaine de 19 ans se retrouve à faire des cauchemars plus réels les uns que les autres et elle se retrouve bien malgré elle plongée dans ses souvenirs d'une ancienne vie. Cela lui permet d'en apprendre un peu plus sur qui el Ce premier tome est très prenant. L'histoire est très belle et différente des autres livres de vampires que l'on peut lire. Georgia nous plonge dans son monde où les vampires sont des êtres terribles, assoiffés de sang. Le personnage de Cornélia est très touchant. Cette jeune humaine de 19 ans se retrouve à faire des cauchemars plus réels les uns que les autres et elle se retrouve bien malgré elle plongée dans ses souvenirs d'une ancienne vie. Cela lui permet d'en apprendre un peu plus sur qui elle est réellement. Afin de rester en sécurité, Cornélia n'a d'autre choix que de rester à proximité d'Henry. Un vieux vampire blasé de la vie et qui ne ressent désormais plus grand chose. Henry trouve Cornélia exaspérante, elle n'arrête pas de lui poser des tas de questions sur sa nature, ses conditions de vie et sur leur passé. On évolue avec les personnages et c'est tellement prenant que l'on souhaite une seule chose : connaitre la suite. L'histoire est très belle et bien écrite. Ce premier tome permet de poser les premières pierres à l'édifice. Le chemin est encore long pour Cornélia et Henry pour stopper Avoriel. Et je pense d'autres problèmes viendront s'ajouter à côté de cette histoire.

  10. 4 out of 5

    Karline05 Un brin de lecture

    On ne sort pas indifférent de cette lecture . J'ai adoré !!! Cette ambiance gothique, sanglante et ténébreuse enrobée dans un récit pleins de poésie et de délicatesse m'a ensorcelé. Après avoir rencontré l'auteure lors d'un salon littéraire, son ouvrage correspond parfaitement à son personnage charismatique . Un premier tome plein de noirceur, de sang, d'une curiosité malsaine et d'un univers vampirique aristocratique, cruel et ensorcelant . http://unbrindelecture.blogspot.fr/20... On ne sort pas indifférent de cette lecture . J'ai adoré !!! Cette ambiance gothique, sanglante et ténébreuse enrobée dans un récit pleins de poésie et de délicatesse m'a ensorcelé. Après avoir rencontré l'auteure lors d'un salon littéraire, son ouvrage correspond parfaitement à son personnage charismatique . Un premier tome plein de noirceur, de sang, d'une curiosité malsaine et d'un univers vampirique aristocratique, cruel et ensorcelant . http://unbrindelecture.blogspot.fr/20...

  11. 5 out of 5

    Lilie

    Un premier roman fantastique! Mme Caldera est la digne héritière d'Anne Rice. Un premier roman fantastique! Mme Caldera est la digne héritière d'Anne Rice.

  12. 4 out of 5

    Myriam

    Un immense coup de coeur!!!

  13. 4 out of 5

    Sabrina

    J'ai adoré ! Vivement le tome 2 !!! J'ai adoré ! Vivement le tome 2 !!!

  14. 4 out of 5

    Frankie

    3.5*

  15. 5 out of 5

    Cyndie

    Une découverte à ne pas manquer, c'est tout simplement sublime, j'en ai des frissons. Une découverte à ne pas manquer, c'est tout simplement sublime, j'en ai des frissons.

  16. 5 out of 5

    Emilie ͛ Valkyrie ͛ Reads

    Le blog : The Night Dreamer Bookshelf Mon avis est plutôt mitigé. J'ai adoré Nos chemins de travers de Georgia Caldera mais ce livre-ci me laisse perplexe. "- Te souviens-tu comme tu aimais danser ? chuchota-t-il doucement, son regard cristallin, si lumineux dans la pénombre, presque irréel, transperçant jusqu’à son âme. Elle hésita un instant, partagée entre la peur et l’envie de profiter de ce moment envoûtant, fabuleux mais néanmoins inquiétant." On retrouve la plume délicate et raffinée de Le blog : The Night Dreamer Bookshelf Mon avis est plutôt mitigé. J'ai adoré Nos chemins de travers de Georgia Caldera mais ce livre-ci me laisse perplexe. "- Te souviens-tu comme tu aimais danser ? chuchota-t-il doucement, son regard cristallin, si lumineux dans la pénombre, presque irréel, transperçant jusqu’à son âme. Elle hésita un instant, partagée entre la peur et l’envie de profiter de ce moment envoûtant, fabuleux mais néanmoins inquiétant." On retrouve la plume délicate et raffinée de l'auteure, riche en détails. Cela apporte une grande facilité à s'immerger dans la vie de Cornélia. Mais on se perd également parfois dans les descriptions fastidieuses, surtout au début du roman, et je me suis vu sauter certains passages, avide d'entrer dans l'action. Justement l'action est quant à elle inexistante. Ce livre est caractérisé par le développement des personnages et le mystère. La dynamique est toujours la même : un rêve, une question, une réponse. On obtient à chaque chapitre de nouveaux mystères autour des événements paranormaux qui semblent coller à Cornélia et de nouvelles révélations mais aucune action (mise à part les aller-retours entre son manoir et le château). La lecture est donc très lente alors que ce volume fait moins de 400 pages mais l'ambiance intrigante compense et maintient notre intérêt. Et l'enchevêtrement des scènes du passé et du présent rend l'histoire intéressante et apporte de la profondeur au récit. "- J'ai des réponses aux questions que tu te poses, ainsi qu'à celles que tu ne te poses pas encore, mais je ne peux te les donner maintenant, c'est beaucoup trop tôt." Le personnage de Cornélia m'a fortement agacé au début. L'histoire commence sur sa tentative de suicide, ce qui est assez original et perturbant, mais n'a guère attisé ma sympathie. Je préfère les héroïnes bad-ass, au fort caractère et qui se démènent contre vents et marées, ce qui est loin d'être le cas de notre protagoniste. Elle est accablée, faible et niaise, parfois même immature pour son âge. Même si au fil des révélations on comprend mieux le pourquoi de ses gestes je reste un peu sur la réserve. L'univers en revanche est très original, j'ai découvert une ambiance gothique, sombre et mélancolique que je n'avais jamais lu auparavant. Le thème du vampirisme est abordé d'un regard très différent de la vague young-adult des dernières années et c'est rafraîchissant. J'aimerais toutefois plus de détails sur le folklore de l'espèce. J'ai vu dans les commentaires que certains comparent ce livre à Twilight ou encore Vampire Diaries, je ne suis absolument pas d'accord. En effet on ne retrouve ni la romance niaise de Twilight (n'y voyez là aucune critique, j'ai adoré les livres !), ni encore l'intrigue pleine d'action et de personnages de Vampire Diaries. Il s'agit là d'un tout autre genre de roman qui n'a pas de pareil dans mon répertoire, aussi menu soit-il. “Parce que le temps n’est rien, Et qu’il est des histoires qui traversent les siècles…”

  17. 5 out of 5

    Majda

    Je suis tellement déçue ! J’avais vraiment hâte de lire ce livre étant amatrice de littérature gothique et fan de l’univers des vampires d’Anne Rice. Au vu de la popularité de ce livre, qui a quand même été primé, j’avançais sereine ayant la conviction d’une lecture géniale à venir. Malheureusement, j’ai trouvé que l’histoire était très simple à deviner, au bout d’une soixantaine de pages j’avais déjà réalisé quelle était l’identité de Cornélia... Il y avait plein de lourdeurs avec des pages remp Je suis tellement déçue ! J’avais vraiment hâte de lire ce livre étant amatrice de littérature gothique et fan de l’univers des vampires d’Anne Rice. Au vu de la popularité de ce livre, qui a quand même été primé, j’avançais sereine ayant la conviction d’une lecture géniale à venir. Malheureusement, j’ai trouvé que l’histoire était très simple à deviner, au bout d’une soixantaine de pages j’avais déjà réalisé quelle était l’identité de Cornélia... Il y avait plein de lourdeurs avec des pages remplies de questions les unes à la suite des autres. Les dialogues sont souvent plats. Le récit est raconté avec un langage courant, ponctué quelques fois de mots recherchés sortant de nulle part et donnant un effet curieux. Le gros cliché du vampire, mystérieux, inquiétant mais qu’on découvre en fait être sympa mais tourmenté est bien présent et lassant au possible. Bref, j’ai terminé le livre en le lisant en diagonale. Je pense quand même que ce livre plairait plus à un public adolescent et moins expérimenté dans de genre littéraire.

  18. 5 out of 5

    tales_and_legendss

    Accrochez vous, ce roman est un bijou ! Bien que le début soit un peu long à démarrer, une fois lancé, le scénario est plus qu’addictif ! Ce n’est pas de la bit lit, c’est un livre glauque qui décrit les vampires non pas à la twilight, mais plutôt à la Dracula. Comme l’a dit une autre Booknodeuse, ce chef-d’œuvre rassemble « entretien avec un vampire », « shinning » & « vampire diaries ». L’ambiance est à la fois très sombre et fabuleusement bien décrite. Les personnages principaux sont géniaux puisq Accrochez vous, ce roman est un bijou ! Bien que le début soit un peu long à démarrer, une fois lancé, le scénario est plus qu’addictif ! Ce n’est pas de la bit lit, c’est un livre glauque qui décrit les vampires non pas à la twilight, mais plutôt à la Dracula. Comme l’a dit une autre Booknodeuse, ce chef-d’œuvre rassemble « entretien avec un vampire », « shinning » & « vampire diaries ». L’ambiance est à la fois très sombre et fabuleusement bien décrite. Les personnages principaux sont géniaux puisque qu’ils sont remplis d’émotions contradictoires, en somme ce sont des personnes réalistes. (Malheureusement, ce n’est pas le cas des personnages plus secondaires tels que le père et Nathalie). L’histoire est imprévisible, et diaboliquement bien ficelée. En bref, je suis tombée amoureuse de ce livre.

  19. 5 out of 5

    MELANIE

    Cornélia est une jeune fille de 19 ans, très solitaire. quand elle commence à entendre des voix, faire des cauchemars et avoir des visions, elle pense devenir folle.Elle reçoit l'aide d'Henry, d'un homme mystérieux. Elle se pose beaucoup de questions, cherche à comprendre ce qui se passe, qui est vraiment Henry. Ce fut une lecture laborieuse. L'intrigue est bien menée, originale, on attend jusqu'à la fin de découvrir ce qui est arrivé à Cornélia. Mais j'ai trouvé le rythme très lent, j'ai eu du m Cornélia est une jeune fille de 19 ans, très solitaire. quand elle commence à entendre des voix, faire des cauchemars et avoir des visions, elle pense devenir folle.Elle reçoit l'aide d'Henry, d'un homme mystérieux. Elle se pose beaucoup de questions, cherche à comprendre ce qui se passe, qui est vraiment Henry. Ce fut une lecture laborieuse. L'intrigue est bien menée, originale, on attend jusqu'à la fin de découvrir ce qui est arrivé à Cornélia. Mais j'ai trouvé le rythme très lent, j'ai eu du mal à me motiver pour poursuivre et terminer ce tome. Et surtout, je ne me suis pas attachée à Cornélia, elle a peu de caractère, se plaint beaucoup et change tout le temps d'avis. Je n'ai pas compris ses réactions. Bref, l'univers est original, intéressant mais je n'ai pas aimé le personnage féminin et j'ai trouvé des longueurs. 

  20. 5 out of 5

    Anne Grimm

    Que dire de cette lecture qui se dévore littéralement ! Cette plume est tellement belle qu'elle se bouffe toute crue.. 💉 Amateur d'hémoglobine, de sombres dessins se préparent. L'avenir d'une jeune fille fragile est en jeu. Est-elle folle? perd-elle la raison ? On est face à des introspections, des rêves lugubres, une description enrichissante..et une héroïne agaçante. (Seulement vers les 400p. pour moi, qui était avertie.. franchement ça passe crème !) J'ai pas pu m'empêcher de comparer Réminisce Que dire de cette lecture qui se dévore littéralement ! Cette plume est tellement belle qu'elle se bouffe toute crue.. 💉 Amateur d'hémoglobine, de sombres dessins se préparent. L'avenir d'une jeune fille fragile est en jeu. Est-elle folle? perd-elle la raison ? On est face à des introspections, des rêves lugubres, une description enrichissante..et une héroïne agaçante. (Seulement vers les 400p. pour moi, qui était avertie.. franchement ça passe crème !) J'ai pas pu m'empêcher de comparer Réminiscence à une œuvre majeure de V. Tassy. Je parle bien sûr d'Apostasie. J'attends beaucoup de la suite !

  21. 5 out of 5

    Meghannf

    Ce livre a été une déception malgré un début très prometteur et intriguant. En revanche, l'héroïne est antipathique à souhait et il est difficile de l'apprécier. Elle a des réactions logiques puis elle change d'avis et de comportements comme de chemises. Cela en devient redondant et lourd. Seul Henri arrive à relever le niveau. L'atmosphère gothique du roman est sympa et bien écrit. Je n'en demeure tout de meme que déçue car les lenteurs, les répétitions auraient pu être évitées et réduire le vo Ce livre a été une déception malgré un début très prometteur et intriguant. En revanche, l'héroïne est antipathique à souhait et il est difficile de l'apprécier. Elle a des réactions logiques puis elle change d'avis et de comportements comme de chemises. Cela en devient redondant et lourd. Seul Henri arrive à relever le niveau. L'atmosphère gothique du roman est sympa et bien écrit. Je n'en demeure tout de meme que déçue car les lenteurs, les répétitions auraient pu être évitées et réduire le volume de pages à 450-500 au lieu des 700 pages. Je ne suis pas certaine de poursuivre l'histoire avec le Tome 2 puisque j'ai lu le livre en diagonale une fois arrivée aux trois quart.

  22. 5 out of 5

    Mathilde

    4,5 début un peu lent mais j'ai adoré cette histoire! J'ai beaucoup aimé le personnage de Henri. L'intrigue est très éloigné de ce à quoi je m'attendais avec le résumé et je suis agréablement surprise d'avoir passé un très bon moment avec une histoire originale même si la thématique du livre reste les buveurs de sang. Georgia Caldera est vraiment une auteure que je suis de très prêt depuis "Dentelles et Nécromancie" que j'ai adoré! 4,5 début un peu lent mais j'ai adoré cette histoire! J'ai beaucoup aimé le personnage de Henri. L'intrigue est très éloigné de ce à quoi je m'attendais avec le résumé et je suis agréablement surprise d'avoir passé un très bon moment avec une histoire originale même si la thématique du livre reste les buveurs de sang. Georgia Caldera est vraiment une auteure que je suis de très prêt depuis "Dentelles et Nécromancie" que j'ai adoré!

  23. 4 out of 5

    Fungi Lumini

    Un premier tome (et premier roman) prenant, même s’il souffre de quelques longueurs : le début d’une trilogie vampirique qui s’annonce sombre et tragique, un duo de personnages que tout sépare, mais que tout pousse ensemble également. Un récit romantique gothique joliment illustré dans un écrin splendide. https://livraisonslitteraires.wordpre... Un premier tome (et premier roman) prenant, même s’il souffre de quelques longueurs : le début d’une trilogie vampirique qui s’annonce sombre et tragique, un duo de personnages que tout sépare, mais que tout pousse ensemble également. Un récit romantique gothique joliment illustré dans un écrin splendide. https://livraisonslitteraires.wordpre...

  24. 4 out of 5

    Marie Flower Panda

    Après avoir lu et adoré Victorian Fantasy de Georgia Caldera, je partais particulièrement optimiste pour cette lecture. Je pensais d’ores et déjà que ce livre réussirait à gagner mon cœur comme il a su si bien le faire pour de nombreuses autres personnes. Mais là, cruelle déception ! Celle-ci est d’autant plus dure que je ne m’y attendais absolument pas. Pas une seule seconde je n’avais envisagé que cette lecture s’avérerait aussi difficile… Cornélia est une jeune fille tout ce qu’il y a de plus Après avoir lu et adoré Victorian Fantasy de Georgia Caldera, je partais particulièrement optimiste pour cette lecture. Je pensais d’ores et déjà que ce livre réussirait à gagner mon cœur comme il a su si bien le faire pour de nombreuses autres personnes. Mais là, cruelle déception ! Celle-ci est d’autant plus dure que je ne m’y attendais absolument pas. Pas une seule seconde je n’avais envisagé que cette lecture s’avérerait aussi difficile… Cornélia est une jeune fille tout ce qu’il y a de plus désespérée. Dès les premières pages, les choses commencent mal pour elle. Mal dans sa peau, ignorée de son père et sans aucun ami, l’adolescente est plus que jamais isolée. Face à ce quotidien difficile, elle cède à la petite voix dans sa tête lui intimant d’en finir et se jette d’un pont… Alors même que sa vie semble toucher à sa fin, un homme mystérieux lui vient en aide et la sauve. Voilà l’occasion d’un nouveau départ. Mais Cornélia va plonger dans un univers sombre et angoissant où sa vie et celle de ses proches sera sans cesse mise en danger. La déception est telle qu’il m’est difficile de trouver des points positifs à ce roman. Cet avis n’engage que moi, il s’agit de mon ressenti et peut-être qu’à la différence de beaucoup d’autres lecteurs, je n’ai pas su voir le potentiel qui se cachait derrière cette histoire ? En tout cas, je vais essayer de vous expliquer les raisons de ma déception. Commençons par la forme car s’il y a un gros souci avec ce roman, c’est bien celui-là. Comment est-il possible d’avoir autant de fautes sur un ouvrage aussi volumineux ? Fautes d’orthographe, de tournures ou même encore répétitions beaucoup trop nombreuses se trouvent ici à volonté. Certaines phrases n’ont même parfois aucun sens, gâchant sans cesse la lecture, c’est dire… Ceci est d’autant plus décevant que Victorian Fantasy fait office de point de comparaison. J’ai eu l’impression de ne pas avoir affaire à la même auteur ! Si au début, je me suis dit que j’allais arriver à passer outre pour ne pas gâcher ma lecture, avec un tel pavé, difficile au bout d’un moment de ne plus en tenir compte. L’histoire aurait presque pu contrebalancer cette impression si j’y avais adhéré. Malheureusement, là encore, c’est une déception... En soi, elle est assez classique voire même cliché. Aller ! Je vous donne les mots clés pour vous aider à deviner : humaine, vampire, romance. Vous avez compris ? Je n’en doute pas mais je vais quand même vous faire un rapide topo. Comme dit plus haut, Cornélia est une jeune fille malheureuse, très malheureuse. Au point de vouloir en finir avec la vie. À 19 ans, elle n’a plus la force de continuer ainsi. Alors elle se jette d’un pont. Heureusement pour elle (malheureusement pour le lecteur ?), un homme mystérieux vient à son secours. Suite à ce tragique événement, la jeune fille prend un nouveau départ. En déménageant avec son père, elle espérait qu’enfin un rayon de soleil vienne éclairer son existence. Cependant, elle ne pensait pas que sa vie prendrait un tel tournant ! Assaillie par des visions cauchemardesques, la jeune fille ne cesse de se poser des questions : est-elle folle ou bien les esprits existent-ils ? Henri, son voisin ténébreux, pourra peut-être lui apporter des réponses… Mais elle ne comprend pas pourquoi celui-ci se montre tour à tour froid et distant puis tellement inquiet de sa personne. Le quotidien de Cornélia va alors devenir un véritable enfer : quelle est cette puissance maléfique qui lui veut du mal ? Pourquoi s’en prend-elle à Cornélia ? Au fur et à mesure que l’histoire avance, les questions de notre héroïne vont se faire plus nombreuses, trop même. Des pages et des pages entières ne sont ainsi constituées que des interrogations existentielles de la jeune fille. À force, c’est devenu lassant. L’histoire peine à avancer et les lourdeurs s’enchaînent, donnant l’impression d’un personnage qui se complaît dans son malheur et ne fait rien pour en sortir. Même lorsque certaines personnes lui tendront la main, Cornélia passe les trois quarts du récit à refuser leur aide. J’aime les récits pleins de noirceur à l’ambiance gothique. Mais là, au risque de me montrer très dure, la dépression de Cornélia sur plus de 500 pages, c’est trop ! Vous l’aurez donc compris, je n’ai pas du tout aimé son personnage. À vrai dire, le seul que j’ai un tant soit peu apprécié est Henri. Mais là encore, rien de transcendant à mon goût. Personnage sombre et torturé, j’aurai apprécié qu’Henri ait davantage de caractère. Heureusement que les chapitres alternaient entre présent et passé car ce n’est qu’avec les flashbacks que le récit progresse réellement en apportant de nombreuses informations. Cela a permis d’insuffler un peu de dynamisme à un récit qui en manque cruellement. J’ai bien conscience que Réminiscences est le premier roman de l’auteur et qu’il est nécessaire de se montrer indulgent. L’histoire était assez prometteuse, quoique classique, mais elle est gâchée par de trop nombreuses répétitions, lourdeurs et fautes. Certains passages étaient vraiment prenants mais ils n’ont pas suffit à compenser le reste… Malgré tout, je me dis que si elle a eu autant de succès, c’est que peut-être la suite vaut vraiment le détour même si je ne pense pas m’y mettre tout de suite. http://drunkennessbooks.blogspot.fr/2...

  25. 4 out of 5

    Justine

    Avis mitigé : Cornélia est très agaçante, voire insupportable, beaucoup de clichés (mais l'auteur joue avec, on sent qu'elle s'en amuse en quelque sorte), et une écriture parsemée de petites fautes, que je n'ai pas réussi à apprécier. Mais, d'un autre côté, de beaux décors, et des costumes formidables, une ambiance (parfois) sombre (mais les scènes horribles ne semblent pas avoir leur place). Avis mitigé : Cornélia est très agaçante, voire insupportable, beaucoup de clichés (mais l'auteur joue avec, on sent qu'elle s'en amuse en quelque sorte), et une écriture parsemée de petites fautes, que je n'ai pas réussi à apprécier. Mais, d'un autre côté, de beaux décors, et des costumes formidables, une ambiance (parfois) sombre (mais les scènes horribles ne semblent pas avoir leur place).

  26. 5 out of 5

    Nororm

    Une lecture en demi teinte pour moi, d’un côté il y a le style très fluide et agréable de l’auteure qui fait que les pages ont défilé toutes seule, et de l’autre le caractère prévisible des événements et les personnages auxquels je ne me suis pas vraiment attachée...

  27. 4 out of 5

    Charlie November

    Beaucoup de réflexions, comme dans tous les Georgia Caldera, mais c'est tellement bien écrit que ça passe ! L'histoire est tout de même palpitante et j'ai hâte de connaître la suite des aventures de Cornelia et Henri ♡ Beaucoup de réflexions, comme dans tous les Georgia Caldera, mais c'est tellement bien écrit que ça passe ! L'histoire est tout de même palpitante et j'ai hâte de connaître la suite des aventures de Cornelia et Henri ♡

  28. 5 out of 5

    Mopraha

    Une histoire sympathique, un peu déjà vue mais agréable quand même par contre d’une longueur ..: que de passages inutiles dans ce livre qui fais bien 200 pages de trop. Dommage parce que l’histoire reste très prenante.

  29. 4 out of 5

    Kira Magnus

    abandonné

  30. 4 out of 5

    Angellore

  31. 4 out of 5

    Anais

  32. 4 out of 5

    Noelah

  33. 5 out of 5

    Nuits d'Insomnie

  34. 5 out of 5

    Yanaiale

  35. 5 out of 5

    Léa Touch Book

  36. 5 out of 5

    Stephbroox

  37. 4 out of 5

    Loonybelle

  38. 4 out of 5

    Sophianne

  39. 4 out of 5

    ArdnAskelA

  40. 5 out of 5

    Inessa

  41. 4 out of 5

    Sabruhu (leslecturesdesab)

  42. 5 out of 5

    L0raah_

  43. 5 out of 5

    Als1r

  44. 5 out of 5

    Suzanne

  45. 4 out of 5

    Tomoe-Aurelia

  46. 4 out of 5

    Frey Suomi

  47. 5 out of 5

    Céline

  48. 4 out of 5

    Wadie

  49. 4 out of 5

    Claire

  50. 5 out of 5

    Siegfried

  51. 4 out of 5

    Elena Renée

  52. 5 out of 5

    Virginie

  53. 4 out of 5

    Steph

  54. 5 out of 5

    Sklaerenn Baron

  55. 5 out of 5

    Ludivine

Add a review

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Loading...
We use cookies to give you the best online experience. By using our website you agree to our use of cookies in accordance with our cookie policy.