counter create hit Théâtre II, Clitandre / Médée / Le Cid / Horace / Cinna / Polyeucte / La mort de Pompée - Download Free eBook
Hot Best Seller

Théâtre II, Clitandre / Médée / Le Cid / Horace / Cinna / Polyeucte / La mort de Pompée

Availability: Ready to download

Ce volume rassemble les pièces les plus célèbres de Corneille, grâce auxquelles le dramaturge, délaissant les essais comiques de ses débuts, se fit un nom. De la tragi-comédie Clitandre à La Mort de Pompée, en passant par Médée - sa première tragédie, imitée de Sénèque -, Horace, Cinna, Polyeucte, sans oublier Le Cid - qui en 1637 donna lieu à l'une des querelles les plus Ce volume rassemble les pièces les plus célèbres de Corneille, grâce auxquelles le dramaturge, délaissant les essais comiques de ses débuts, se fit un nom. De la tragi-comédie Clitandre à La Mort de Pompée, en passant par Médée - sa première tragédie, imitée de Sénèque -, Horace, Cinna, Polyeucte, sans oublier Le Cid - qui en 1637 donna lieu à l'une des querelles les plus marquantes de l'histoire du théâtre -, le tragique cornélien apparaît dans toute sa variété. On en retiendra surtout des situations extraordinaires, vertueusement surmontées par des personnages héroïques et sublimes, qui surprennent et subjuguent par la démonstration de la force de leur volonté. Car le tragique cornélien est d'abord un spectacle de grandeur morale - celui-là même qui fit pleurer le prince de Condé lors de la représentation de Cinna. Ainsi que l'écrivait André Suarès, " Corneille, toujours dans la Cité, absolu comme l'État, roide comme la loi, souvent exprime par les traits les plus forts les nuances les plus subtiles et toutes les finesses du scrupule. Ce contraste est étonnant. Il fait le fond de ce singulier génie et de la complexion la plus originale ".


Compare

Ce volume rassemble les pièces les plus célèbres de Corneille, grâce auxquelles le dramaturge, délaissant les essais comiques de ses débuts, se fit un nom. De la tragi-comédie Clitandre à La Mort de Pompée, en passant par Médée - sa première tragédie, imitée de Sénèque -, Horace, Cinna, Polyeucte, sans oublier Le Cid - qui en 1637 donna lieu à l'une des querelles les plus Ce volume rassemble les pièces les plus célèbres de Corneille, grâce auxquelles le dramaturge, délaissant les essais comiques de ses débuts, se fit un nom. De la tragi-comédie Clitandre à La Mort de Pompée, en passant par Médée - sa première tragédie, imitée de Sénèque -, Horace, Cinna, Polyeucte, sans oublier Le Cid - qui en 1637 donna lieu à l'une des querelles les plus marquantes de l'histoire du théâtre -, le tragique cornélien apparaît dans toute sa variété. On en retiendra surtout des situations extraordinaires, vertueusement surmontées par des personnages héroïques et sublimes, qui surprennent et subjuguent par la démonstration de la force de leur volonté. Car le tragique cornélien est d'abord un spectacle de grandeur morale - celui-là même qui fit pleurer le prince de Condé lors de la représentation de Cinna. Ainsi que l'écrivait André Suarès, " Corneille, toujours dans la Cité, absolu comme l'État, roide comme la loi, souvent exprime par les traits les plus forts les nuances les plus subtiles et toutes les finesses du scrupule. Ce contraste est étonnant. Il fait le fond de ce singulier génie et de la complexion la plus originale ".

30 review for Théâtre II, Clitandre / Médée / Le Cid / Horace / Cinna / Polyeucte / La mort de Pompée

  1. 5 out of 5

    Marc

    Le Cid: Very baroque, fiery passion, strong melodramatic development; yet classic theme of fate: "whichever way it goes, one always loses". The framework is clearly medieval (honor first), but the monarch has absolute power. Typical and new is the ambiguity in the feelings of the characters: certainly with Rodrigo and Jimena, but most pronounced with the Infante. Jimena is the actual main character; her turnaround in the end remains problematic. Polyeucte: very unlikely turns. Polyeucte is a real Le Cid: Very baroque, fiery passion, strong melodramatic development; yet classic theme of fate: "whichever way it goes, one always loses". The framework is clearly medieval (honor first), but the monarch has absolute power. Typical and new is the ambiguity in the feelings of the characters: certainly with Rodrigo and Jimena, but most pronounced with the Infante. Jimena is the actual main character; her turnaround in the end remains problematic. Polyeucte: very unlikely turns. Polyeucte is a real fundamentalist (we do not really know his motives). Pauline is the main figure, very human, with ambiguous feelings. Sometimes beautiful passages, but the double rhyme works monotonously.

  2. 5 out of 5

    Kassie

    J'ai vraiment aimé Le Cid, aussi ahurissant que ça soit. Je risque fortement de lire Cinna et, qui sait, peut-être les autres pièces... J'ai vraiment aimé Le Cid, aussi ahurissant que ça soit. Je risque fortement de lire Cinna et, qui sait, peut-être les autres pièces...

  3. 4 out of 5

    Franck

  4. 5 out of 5

    Audrey Husson

  5. 5 out of 5

    Fabien

  6. 4 out of 5

    Rachel

  7. 5 out of 5

    Sean

  8. 4 out of 5

    Masha

  9. 5 out of 5

    Victor Popa

  10. 4 out of 5

    Claire

  11. 5 out of 5

    Charlotte

  12. 4 out of 5

    Bobby

  13. 4 out of 5

    Marc Olaso

  14. 5 out of 5

    Theresa M Tseng

  15. 4 out of 5

    Bruno Martins

  16. 5 out of 5

    Marinou

  17. 4 out of 5

    Chloé

  18. 5 out of 5

    Mrudula

  19. 5 out of 5

    Hélène

  20. 4 out of 5

    John Ervin

  21. 5 out of 5

    RAVAGE777

  22. 4 out of 5

    Peter Schoenfeld

  23. 5 out of 5

    Hérodote

  24. 4 out of 5

    Christopher

  25. 4 out of 5

    Stéphanie Simard

  26. 5 out of 5

    Ophelie

  27. 4 out of 5

    Parsley

  28. 4 out of 5

    Anais

  29. 5 out of 5

    Oceania_books

  30. 5 out of 5

    Catling

Add a review

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Loading...
We use cookies to give you the best online experience. By using our website you agree to our use of cookies in accordance with our cookie policy.