counter create hit L'Arabe du futur 5 : Une jeunesse au Moyen-Orient, 1992-1994 - Download Free eBook
Hot Best Seller

L'Arabe du futur 5 : Une jeunesse au Moyen-Orient, 1992-1994

Availability: Ready to download

Riad a 14 ans, ses cheveux blonds ont disparu, et il a un physique difficile. À la fin du tome précédent, son père s’est enfui en Syrie avec son plus jeune frère, Fadi. Tandis que sa mère utilise tous les recours légaux pour récupérer son fils, Riad poursuit son exploration de cet âge pénible qu’est l’adolescence et se réfugie dans le paranormal. Il devient copain avec les Riad a 14 ans, ses cheveux blonds ont disparu, et il a un physique difficile. À la fin du tome précédent, son père s’est enfui en Syrie avec son plus jeune frère, Fadi. Tandis que sa mère utilise tous les recours légaux pour récupérer son fils, Riad poursuit son exploration de cet âge pénible qu’est l’adolescence et se réfugie dans le paranormal. Il devient copain avec les exclus de sa classe, qui lui font lire Lovecraft, et rencontre Anaïck, la femme de sa vie. Grâce au dessin, il arrive à se faire – un peu – respecter. Mais il a du mal à trouver sa place, partagé entre l’envie d’être comme les autres et sa mauvaise conscience venue de Syrie, qui se rappelle à lui à travers les voix de son père et de ses cousins… Dans le premier tome (1978-1984), le petit Riad était ballotté, de sa naissance à ses six ans, entre la Libye de Kadhafi, la Bretagne de ses grands-parents et la Syrie de Hafez Al-Assad. Le deuxième tome (1984-1985) racontait sa première année d’école en Syrie. Le troisième tome (1985-1987) était celui de sa circoncision. Le quatrième tome (1987-1992) révèle le coup d’État de son père.


Compare

Riad a 14 ans, ses cheveux blonds ont disparu, et il a un physique difficile. À la fin du tome précédent, son père s’est enfui en Syrie avec son plus jeune frère, Fadi. Tandis que sa mère utilise tous les recours légaux pour récupérer son fils, Riad poursuit son exploration de cet âge pénible qu’est l’adolescence et se réfugie dans le paranormal. Il devient copain avec les Riad a 14 ans, ses cheveux blonds ont disparu, et il a un physique difficile. À la fin du tome précédent, son père s’est enfui en Syrie avec son plus jeune frère, Fadi. Tandis que sa mère utilise tous les recours légaux pour récupérer son fils, Riad poursuit son exploration de cet âge pénible qu’est l’adolescence et se réfugie dans le paranormal. Il devient copain avec les exclus de sa classe, qui lui font lire Lovecraft, et rencontre Anaïck, la femme de sa vie. Grâce au dessin, il arrive à se faire – un peu – respecter. Mais il a du mal à trouver sa place, partagé entre l’envie d’être comme les autres et sa mauvaise conscience venue de Syrie, qui se rappelle à lui à travers les voix de son père et de ses cousins… Dans le premier tome (1978-1984), le petit Riad était ballotté, de sa naissance à ses six ans, entre la Libye de Kadhafi, la Bretagne de ses grands-parents et la Syrie de Hafez Al-Assad. Le deuxième tome (1984-1985) racontait sa première année d’école en Syrie. Le troisième tome (1985-1987) était celui de sa circoncision. Le quatrième tome (1987-1992) révèle le coup d’État de son père.

30 review for L'Arabe du futur 5 : Une jeunesse au Moyen-Orient, 1992-1994

  1. 4 out of 5

    Emma

    Ce tome 5, contrairement aux précédents, est fermement ancré en France (et plus précisément à Rennes). Riad est maintenant adolescent, et si vous lisez Les Cahiers d'Esther vous savez que Riad Sattouf excelle à traiter de l'adolescence, ses tourments, ses joies. Cela se confirme totalement ici. Si, comme moi, vous avez également été adolescent.e au début des années 90, L'Arabe du futur 5 vous ravira d'autant plus, et vous fera l'effet d'une capsule temporelle déterrée du fond d'un jardin. Je me Ce tome 5, contrairement aux précédents, est fermement ancré en France (et plus précisément à Rennes). Riad est maintenant adolescent, et si vous lisez Les Cahiers d'Esther vous savez que Riad Sattouf excelle à traiter de l'adolescence, ses tourments, ses joies. Cela se confirme totalement ici. Si, comme moi, vous avez également été adolescent.e au début des années 90, L'Arabe du futur 5 vous ravira d'autant plus, et vous fera l'effet d'une capsule temporelle déterrée du fond d'un jardin. Je me suis vraiment retrouvée en 1992 avec tous les codes des ados de cette époque. Evidemment, tout n'est pas léger dans ce cinquième volume, loin de là. La situation familiale de Riad est plus dramatique que jamais, et vivant maintenant en France, coupé de ses racines syriennes, il souffre à la fois du biais anti-arabe omniprésent et des souvenirs des injonctions religieuses qui lui reviennent de ses années syriennes. Si on y ajoute le rôle d'aîné se sentant obligé de prendre soin de sa mère, ça fait beaucoup pour des épaules de 14 ans. J'ai dévoré ce tome 5 comme les précédents et je n'ai qu'une hâte, pouvoir lire le sixième et dernier volume et connaître le dénouement.

  2. 5 out of 5

    Katarina

    Dévoré en une soirée, très sensible et ouvert. Je hâte de voir le fin !

  3. 4 out of 5

    Blanche

    Aussitôt acheté, aussitôt dévoré. Difficile de donner un avis plus détaillé sans dévoiler les volumes précédents. Riad Sattouf parvient à nous faire rire de situations franchement dramatiques. Il dessine avec tendresse les ados, on sent son intérêt pour l'adolescence, cet âge un peu particulier où chacun-e se construit un peu comme il/elle peut. Gros travail sur la couleur, une fois de plus. Une valeur sûre. Aussitôt acheté, aussitôt dévoré. Difficile de donner un avis plus détaillé sans dévoiler les volumes précédents. Riad Sattouf parvient à nous faire rire de situations franchement dramatiques. Il dessine avec tendresse les ados, on sent son intérêt pour l'adolescence, cet âge un peu particulier où chacun-e se construit un peu comme il/elle peut. Gros travail sur la couleur, une fois de plus. Une valeur sûre.

  4. 5 out of 5

    Vítor

    [Possível spoiler, sobretudo para quem não leu ainda o quarto volume.] Riad está já adolescente e enfrenta os desafios de um jovem nerd qb. O rapto do irmão é a obsessão da mãe e quando se teme o pior surge uma luz de esperança. Mas temos que aguardar o próximo e último capítulo. Sinceramente tinha a ideia de que este seria o último, mas a vida de Riad dá claramente para vários volumes. Continua a ser uma autobiografia sem paralelo, uma epopeia pessoal em quadradinhos.

  5. 4 out of 5

    Valeriia Arnaud

    Да что ж такое, опять два года ждать продолжения

  6. 4 out of 5

    Kate File

    Comme toujours une BD d'une grande qualité. On attend impatiemment la suite. Comme toujours une BD d'une grande qualité. On attend impatiemment la suite.

  7. 5 out of 5

    Clémence Corday

    Jamais déçu par riad sattouf !

  8. 4 out of 5

    Matthias Hernandez

    Un opus asses différent des précédents, mais toujours aussi génial. Je l’ai fini en quelques heures et j’ai hâte de lite la suite. L’histoire est halletante, et les dessins sont vivants. L’action se déroule en Bretagne où on retrouve Riad devenu adolescent. Commes tous les ados, il a ses premiers émois, s’obsède avec la musique, les gens populaires et les filles. L’auteur aborde son adolescence avec beaucoup d’humour et de nostalgie, ce qui contraste avec sa vie familiale rocambolesque. [Spoiler Un opus asses différent des précédents, mais toujours aussi génial. Je l’ai fini en quelques heures et j’ai hâte de lite la suite. L’histoire est halletante, et les dessins sont vivants. L’action se déroule en Bretagne où on retrouve Riad devenu adolescent. Commes tous les ados, il a ses premiers émois, s’obsède avec la musique, les gens populaires et les filles. L’auteur aborde son adolescence avec beaucoup d’humour et de nostalgie, ce qui contraste avec sa vie familiale rocambolesque. [Spoiler] L’intérêt du livre est moins d’apprendre comment se passe la vie au Moyen-Orient, mais plus de voir les démarches administratives (ou leur absurdité) en France lorsqu’un tel événement se passe. A cause de la tourmente de sa mère, il est hanté par le jugement de sa famille Syrienne, puis se renseigne sur le spiritisme et la sorcellerie. On souffre pour sa mère qui sombre dans une folie qui ne fait que durer sans trouver de solution... et on attend désespérenent le dénouement qui n’arrivera qu’au prochain volume.

  9. 5 out of 5

    Margot (Books and Baguettes)

    Well, Riad Sattouf did it again! Once again, I devoured this graphic memoir. If you haven't heard about these books, it's an auto-biography. Riad was born from a Syrian father and a French mother, and we follow him as he goes to live in Libya, then Syria, and finally, France. This might be my favorite of the five "L'Arabe du futur" ("The Arab of the Future") books. The 4th one finished on a HUGE cliffhanger and I've been anxiously waiting to know what happens for the past two years. This time, R Well, Riad Sattouf did it again! Once again, I devoured this graphic memoir. If you haven't heard about these books, it's an auto-biography. Riad was born from a Syrian father and a French mother, and we follow him as he goes to live in Libya, then Syria, and finally, France. This might be my favorite of the five "L'Arabe du futur" ("The Arab of the Future") books. The 4th one finished on a HUGE cliffhanger and I've been anxiously waiting to know what happens for the past two years. This time, Riad is 14 and awkward, and I can't tell you too much about the story because there would be a huge spoiler but ohmygod it was so good. If you haven't read the first four books, I highly encourage you to pick them up (they have already been translated in English). You will laugh, have your heart broken, be shocked, moved, amused, you will learn a lot on history and about life. I already gave 5 stars to the four first books of the series and honestly, I would give this a 6th star if I could.

  10. 5 out of 5

    Delphine

    Dures années d'adolescence en France pour Riad, avec en toile de fond la difficulté d'assumer ses origines arabes et sa libido grandissante. Les années 90 dans toute leur splendeur, des boums à Kurt Kobain en passant par les walkmans. Riad est seul et ignoré, avec quelques temps de répit gagnés grâce à ses dessins. Sa famille se détruit lentement alors qu'il gagne en maturité. La narration change un peu et l'on sent qu'il y a plus de vécu et de réfléchir pour soi-même que de vision a posteriori. Dures années d'adolescence en France pour Riad, avec en toile de fond la difficulté d'assumer ses origines arabes et sa libido grandissante. Les années 90 dans toute leur splendeur, des boums à Kurt Kobain en passant par les walkmans. Riad est seul et ignoré, avec quelques temps de répit gagnés grâce à ses dessins. Sa famille se détruit lentement alors qu'il gagne en maturité. La narration change un peu et l'on sent qu'il y a plus de vécu et de réfléchir pour soi-même que de vision a posteriori. On imagine en fond le changement sont ses parents sont victimes et la difficulté qu'il ressent à trouver sa place. Ce roman graphique après cinq tomes reste toujours aussi prenant.

  11. 4 out of 5

    PoisonFanny

    J'étais impatiente de lire ce tome puisque le précédent se terminait sur un évènement assez marquant. Pendant tout le tome, l'ombre de ce qui s'est passé précédemment surplombe toute l'histoire. C'est plus sombre forcément, et en même temps le héros est en pleine adolescence, donc il y a aussi beaucoup de moments drôles ! J'ai beaucoup souri, sa peinture des années 90 et des sentiments adolescents est très réussie. À peine refermé... J'ai cherché s'il y avait une date d'annoncée pour la sortie d J'étais impatiente de lire ce tome puisque le précédent se terminait sur un évènement assez marquant. Pendant tout le tome, l'ombre de ce qui s'est passé précédemment surplombe toute l'histoire. C'est plus sombre forcément, et en même temps le héros est en pleine adolescence, donc il y a aussi beaucoup de moments drôles ! J'ai beaucoup souri, sa peinture des années 90 et des sentiments adolescents est très réussie. À peine refermé... J'ai cherché s'il y avait une date d'annoncée pour la sortie du tome 6 ! Vivement la conclusion de cette histoire si prenante !

  12. 5 out of 5

    Susannah

    As always, charming, interesting, unbelievable often and a wry and exacting look at people. I can't believe this is his life! I love that the mundanity of being a teenager is mixed in with quite grim events, but yet he talks about the 'humdrum' mornings of heating up chocolate milk and the telly being permanently on. Although his family are anything but humdrum and life must have been really traumatic, I get a comfy feeling when I read his graphic novels, so human. Can't believe the next volume As always, charming, interesting, unbelievable often and a wry and exacting look at people. I can't believe this is his life! I love that the mundanity of being a teenager is mixed in with quite grim events, but yet he talks about the 'humdrum' mornings of heating up chocolate milk and the telly being permanently on. Although his family are anything but humdrum and life must have been really traumatic, I get a comfy feeling when I read his graphic novels, so human. Can't believe the next volume will be the last....

  13. 4 out of 5

    Saoirse

    C’est court ! Beaucoup trop court ! J’ai hâte de connaître la suite. Dans ce tome j’ai beaucoup aimé la « vie intérieure » de Riad, ses fantasmes et sa perception du bien et du mal en fonction de son éducation et de la culture qu’il se construit à l’adolescence. Mais j’aurais vraiment aimé un chapitre de plus !

  14. 4 out of 5

    Zioluc

    Continua l'autobiografia del giovane Sattouf: si arriva al liceo. Sempre notevoli le riflessioni sul rapporto col padre (figura che esce sempre peggio man mano che il racconto prosegue), con le radici mediorentali, l'islam, il sesso, i coetanei. In più, scopre i fumetti. Ma si finisce con un altro cliffhanger. Il prossimo volume dovrebbe essere l'ultimo. Continua l'autobiografia del giovane Sattouf: si arriva al liceo. Sempre notevoli le riflessioni sul rapporto col padre (figura che esce sempre peggio man mano che il racconto prosegue), con le radici mediorentali, l'islam, il sesso, i coetanei. In più, scopre i fumetti. Ma si finisce con un altro cliffhanger. Il prossimo volume dovrebbe essere l'ultimo.

  15. 4 out of 5

    J Thayre

    Another brilliant book (book 5) in the L’arabe du futur series. The series tells the story of Riad Sattouf’s childhood growing up in Syria and France, his father is Syrian and his mother is French. This book follows the years 1992-1994 when he’s a teenager in France. A brilliant read. I read it in 3 sittings, only because I wanted to savour it, I could have easily devoured it last night.

  16. 4 out of 5

    Hotaru

    Un peu moins rythmé et un peu plus court que les précédents opus, le Tome 5 se concentre sur les années de collégien en Bretagne de l'auteur (mais les Arabes ne sont jamais loin). Toujours très fin, bien vu et agréable à lire. Un peu moins rythmé et un peu plus court que les précédents opus, le Tome 5 se concentre sur les années de collégien en Bretagne de l'auteur (mais les Arabes ne sont jamais loin). Toujours très fin, bien vu et agréable à lire.

  17. 5 out of 5

    Emmy Hubert

    Ce tome a du être le plus difficile à écrire. Quelle lourde responsabilité à laquelle il a dû faire face. Comment profiter de son adolescence avec insouciance et avec toutes les difficultés que cela implique tout en faisant face à un drame familial douloureux.

  18. 5 out of 5

    Manon

    This review has been hidden because it contains spoilers. To view it, click here. J'avoue que j'ai été un peu déçue de ce tome que j'attendais énormément!! Nous avions quittés Riad et sa famille sur un gros cliffhanger dans le dernier tome et j'ai été ravie de suivre ces deux années. Mais j'avoue être restée un peu sur ma fin en terminant ce tome... J'avoue que j'ai été un peu déçue de ce tome que j'attendais énormément!! Nous avions quittés Riad et sa famille sur un gros cliffhanger dans le dernier tome et j'ai été ravie de suivre ces deux années. Mais j'avoue être restée un peu sur ma fin en terminant ce tome...

  19. 4 out of 5

    Aurore

    This review has been hidden because it contains spoilers. To view it, click here. Un peu déçu de ce cinquième tome. Les histoires d'ado ne m'intéressent pas et la fin laisse un goût d'inachevé. J'ai quand même passé un très bon moment à lire ce tome tant attendu, à la fois drôle et touchant. Et c'est toujours un plaisir de retrouver les grands parents bretons de Riad ! Un peu déçu de ce cinquième tome. Les histoires d'ado ne m'intéressent pas et la fin laisse un goût d'inachevé. J'ai quand même passé un très bon moment à lire ce tome tant attendu, à la fois drôle et touchant. Et c'est toujours un plaisir de retrouver les grands parents bretons de Riad !

  20. 5 out of 5

    Juliette

    On sent la longueur de l'intrigue principale, mais plusieurs intrigues touchant Riad individuellement nous tiennent en haleine. J'ai été très intéressée par les discours portés sur les écarts culturels dans sa famille. On sent la longueur de l'intrigue principale, mais plusieurs intrigues touchant Riad individuellement nous tiennent en haleine. J'ai été très intéressée par les discours portés sur les écarts culturels dans sa famille.

  21. 5 out of 5

    Lili Aurelie

    À la fois chronique d’une adolescence, d’une époque et d’une vie. Toujours aussi réussi.

  22. 5 out of 5

    Célia

    Un suspense intenable !

  23. 5 out of 5

    Louise

    Excellent tome comme le reste de la saga. Rien a en redire si ce n'est un goût de trop court. On a déjà hâte au 6e ! Excellent tome comme le reste de la saga. Rien a en redire si ce n'est un goût de trop court. On a déjà hâte au 6e !

  24. 5 out of 5

    Jeanne (Étoile littéraire)

    **4,5☆

  25. 4 out of 5

    Michel

    Genial, comme tous les autres, meme si ce 5e tome est plus "dark" que les autres. On rit toujours, on reflechit souvent et on s'emeut a nombreuses reprises. Genial, comme tous les autres, meme si ce 5e tome est plus "dark" que les autres. On rit toujours, on reflechit souvent et on s'emeut a nombreuses reprises.

  26. 4 out of 5

    Inès

    Fantastique, comme tous les autres tomes

  27. 5 out of 5

    Fanja Evers

    Yiiiiiiiiiih ! À suivre !!! Vite alors !!

  28. 4 out of 5

    Emmawiz

    4/5 - Les aventures de Riad continuent d’être passionnantes. Quel plaisir de le voir grandir et se confronter aux joies et peines de l’adolescence. Monsieur Sattouf n’a pas son pareil pour dessiner et conter cette période particulière et on rit avec lui de ses propres déboires d’ado des années 80. Cependant, ce dernière tome laisse peut être un goût de trop peu et donne un peu l’impression que l’histoire patine... Mais je pense que nous avons tout simplement été mal habitués par Monsieur Sattouf 4/5 - Les aventures de Riad continuent d’être passionnantes. Quel plaisir de le voir grandir et se confronter aux joies et peines de l’adolescence. Monsieur Sattouf n’a pas son pareil pour dessiner et conter cette période particulière et on rit avec lui de ses propres déboires d’ado des années 80. Cependant, ce dernière tome laisse peut être un goût de trop peu et donne un peu l’impression que l’histoire patine... Mais je pense que nous avons tout simplement été mal habitués par Monsieur Sattouf, le tome 4 (que j’ai relu avant le tome 5) était par exemple particulièrement long et palpitant !

  29. 4 out of 5

    Mélanie

    Toujours aussi bien mais quelle déception de finir deux fois sur le même cliffhanger

  30. 4 out of 5

    Arianna

    Aaaah ne veux la suite!!!!

Add a review

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Loading...
We use cookies to give you the best online experience. By using our website you agree to our use of cookies in accordance with our cookie policy.